Quelle route emprunter pour entrer dans le Royaume de Dieu?

Les opinions varient sur ce qui nous attend après la mort. Mais une bonne partie de l’humanité croit que tout ne s’arrête pas avec notre dernier souffle. Et de ce nombre, plusieurs croient aussi que ce que nous faisons de notre vie a des conséquences sur ce qui nous arrivera au-delà. Pour les chrétiens, c’est même une espérance et c’est le cœur de notre foi : le Christ est venu pour que nous ayons accès à cette vie que la mort ne peut détruire. Mais ce cadeau n’est imposé à personne. Dieu a tenu dès le départ, à ce que nous puissions aimer, ce qui implique que nous puissions aussi haïr; à ce que nous puissions dire oui, ce qui implique que nous puissions aussi dire non. Et avoir le choix est un enjeu immense.


Choisir implique toujours un renoncement, sinon c’est qu’il n’y avait qu’une illusion de choisir. Choisir le Royaume de Dieu, c’est mettre une croix sur bien d’autres royaumes parfois bien attrayants. Dieu n’impose son Royaume à personne. Mais si nous le désirons vraiment, on ne peut emprunter n’importe quel chemin pour y accéder. À chaque royaume son chemin. Un jeune homme qui pensait avoir emprunté la bonne route s’adresse à Jésus pour lui demander ce qui lui manque pour avoir la Vie éternelle en héritage. Il semble donc que malgré tout ce qu’il avait accompli et toutes les richesses qu’il avait cumulées, il n’avait pas encore trouvé le bonheur et espérait le trouver au moins à la fin de sa vie. Et Jésus posa son regard sur lui et l’aima.


Jésus lui propose d’emprunter un chemin auquel le jeune homme n’avait manifestement pas songé : celui du dépouillement. Parce que le Royaume de Dieu est inconciliable avec les royaumes que nous nous fabriquons nous-mêmes. Suivre le Christ, devenir son disciple, c’est une mission qui nous est confiée et qui exige d’emprunter une route que peu envisagent de prendre. Qui a trouvé le Royaume où ce chemin conduit a compris qu’il peut tout vendre et tout quitter car là où il va, tout l’attend avec abondance. Et cette expérience a un nom : c’est la foi en Celui est le Chemin et la Vie. Mc 10, 17-30