Le corps du Christ

L’été qui se pointe met en évidence la valeur que notre société occidentale accorde au corps et à la beauté. Certains croient que la religion a dédain du corps, que la foi est une affaire purement spirituelle toute opposée à la matière. Le corps ne serait que source de péché et détournerait l’âme de ses aspirations divines. On a l’impression que cette religion, ou la caricature qu’on s’en fait trop souvent, est forcément désincarnée et n’a pas évolué en 2000 ans. Et pourtant…


Pour la foi chrétienne, le corps est, au contraire, inséparable de l’âme humaine. Le corps est à ce point important et digne de respect qu’il est vénéré, encensé, béni. Le corps de l’homme et de la femme n’est pas un objet dont on peut user à sa guise. Le corps est