top of page

L'Enfant qui change tout

Les grossesses et les naissances sont toutes uniques. Très difficile de prévoir à l’avance comment tout ce processus va se dérouler. La vie elle-même est un si grand mystère. Mais dans tous les cas, l’enfant à naître est attendu dans une certaine fébrilité. On sait à quel point la vie humaine est fragile et dépend d’une multitude de conditions pour se manifester. C’est vrai qu’avec le développement de la science et de la technologie médicales on arrive aujourd’hui à déceler ce qui cloche beaucoup plus tôt qu’avant dans une grossesse. On arrive même à soigner les bébés dans le ventre de leur maman avant qu’ils se pointent le nez dehors avec un impressionnant taux de succès.


Mais par-dessus tout, il y a ce que chaque enfant apporte avec lui dans sa famille. Une nouvelle naissance change beaucoup de choses. Le temps change de rythme. Les priorités sont chambardées. Les nuits perturbées. Et au fur et à mesure que cet enfant grandit, il exige tant d’adaptations de notre part, tant d’ajustements, tant de soins. En fait, chaque enfant nous amène à dépasser nos limites. L’arrivée d’un enfant est un appel incessant à aimer. C’est un peu comme s’il apportait avec lui une dose d’amour que nous n’avions pas soupçonné posséder avant sa venue.


Les évangiles nous rapportent que pour Joseph et pour Marie, la venue de Jésus n’a pas été de tout repos. Mais leur foi a donné un sens à chaque épreuve qu’ils ont dû affronter. Quand Jésus naît, il n’a que ce pouvoir de susciter l’amour. Il ne demande rien d’autre. Et déjà, si petit, si inoffensif, il rencontre la haine des hommes que cet appel à aimer heurte de front. Dieu, le tout-puissant, choisit le pouvoir de la vulnérabilité pour se manifester au monde. Sa naissance va changer le visage de notre monde à jamais.

Mt 1, 18-24