Aimer pour que notre joie soit parfaite

On rapporte qu’un homme âgé fut arrêté au Japon à voler dans une bijouterie. Un homme sans histoire, qui a pourtant de bonnes rentes, une voiture de luxe et un appartement dans un quartier cossu de Tokyo. Un homme irréprochable, sans casier judiciaire. Personne ne comprend son geste. En cour, le juge lui a demande pourquoi, malgré sa fortune immense, il s’était approprié ce bijou sans le payer. L’homme répondit simplement : pour aller en prison et rencontrer des personnes de qui je pourrai me faire des amis.


La pire des pauvretés n’est-elle pas la solitude? Le rejet, l’indifférence et l’abando