La bonne terre

Les derniers jours ont été fort chargés. La reprise des messes dominicales et des funérailles ont mobilisé toutes les ressources de notre paroisse et nous pouvons nous réjouir aujourd'hui que nos six églises puissent offrir au moins une messe chaque fin de semaine. J'ai le privilège d'être aux premières loges de la fourmilière de bénévoles qui se sont dédiés corps et âme à ces réouvertures. N'hésitez pas à leur témoigner votre reconnaissance quand vous les verrez à l'oeuvre. Ils sont indispensables pour cette reprise de nos liturgies.