Aimer l'ennemi, parce que seul l'amour peut en faire un ami

Les Paroles de la messe du jour nécessitent d'être méditées pour ne pas s'en scandaliser. À première vue, Dieu nous appelle à l'impossible: comment aimer celui qui te détruit, qui te blesse, qui s'en prend à ceux que tu aimes? Impossible si tu n'as pas découvert un peu en quoi tu es toi-même l'ennemi de Dieu qui t'a pourtant aimé quand tu as été mauvais à son endroit.


Mais quand on a goûté à cette miséricorde, quand on a ressenti l'amour gratuit d'un autre qui a vu en nous autre chose que le mal qu'on a commis, on peut à son tour commencer à aimer celui qui commet le mal sans aimer le mal lui-même. L'abbé Laurent Penot nous aide dans l'homélie de ce jour à croire que l'appel de Dieu à être parfait n'est pas une utopie, mais la vocation de tout chrétien.


Mt 5, 43-48 (L'homélie débute vers la 17e minute)

https://www.facebook.com/ecdq.tv/videos/681908145706756/