Sacré coeur de Jésus...

On a un peu perdu le sens du sacré à notre époque. On parle d'une désacralisation de notre monde comme un phénomène sociologique qui a marqué la deuxième moitié du XXe siècle en occident. Cela se traduit souvent par une banalisation des choses autrefois considérées comme importantes et précieuses. Comme si nous les prenions désormais pour acquises. D'autres vont plus loin et les méprisent, leur manquent carrément de respect. Fêter le coeur de Jésus, le considérer comme "sacré", c'est donc réaliser son importance. Le coeur est un symbole fort de l'amour. C'est cet amour pas ordinaire qui est ici mis en évidence.