Nul ne peut servir "deux mètres"...

Bon. Je vous l'accorde, le titre traduit mon âge et mon statut de père comme diraient mes filles... N'empêche que réunir "servir" et "distance sociale" n'est pas si simple ces jours-ci. Parlez-en aux préposées qui oeuvrent dans les CHSLD et aux caissiers de nos épiceries. Alors qu'on se croise de plus en plus parce que la vie tente de reprendre son cours normal, il y a de nouveaux réflexes à acquérir: se dire bonjour de loin, résister à se serrer la main, éviter de se passer des objets, etc. C'est toute une nouvelle religion à laquelle il faut adhérer. Il faut faire confiance à la science qui nous parle de l'invisible comme l'Église elle-même n'ose plus tant en parler...