En ce temps de pandémie... NE DESCENDS PAS DE LA CROIX SEIGNEUR!

[1]

Cet extrait de l'Évangile de la Passion selon saint Mathieu est dramatique et d'une incroyable violence! Celui que la même foule avait acclamé comme roi avec rameaux en main quelques jours plus tôt, est maintenant objet de mépris et de moquerie. "Descends de la croix!" et nous croirons en toi!

Cruel oui! Et pourtant c'est exactement notre réaction devant la souffrance; nous sauver nous-mêmes, penser à soi, à notre bien-être d'abord. Nous passons notre vie à éloigner de nous tout ce qui pourrait nous faire souffrir. Mais Dieu est-il comme nous?

L'Évangile de la Passion est impossible à comprendre si on vit sous l'emprise de la peur et du ¨sauve-qui-peut" devant la souffrance et la mort. Regardons de plus près un détail: le silence! Jésus ne répond pas aux provocations (non plus devant Pilate ou Hérode) de ceux qui l'insultent. Pas une seule parole. Sa réponse est le silence! Pas un silence de colère mais un silence de respect et de compassion pour ceux-là mêmes qui l'insultent. Qu'il est difficile d'aimer de cette façon-là!

Jésus ne brise le silence que pour crier cette appel déchirant: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?" Il ne demande à Dieu qu'il le sauve en le descendant de la croix. Seulement que Dieu ne l'abandonne pas dans ce moment de souffrance extrême où la mort est proche. Et Dieu, pour toute réponse, demeure silencieux...

Si nous voulons découvrir quelque chose du mystère de Dieu, il nous faut écouter jusqu'au bout ce silence... Regardons aussi le silence de Marie au pied de la croix qui nous donne la clé du mystère. Une mère qui souffre avec son fils en silence... Dieu n'est pas un être puissant et triomphant, tranquille et heureux loin de la souffrance humaine, mais au contraire un Dieu silencieux, impuissant et humilié, qui souffre avec nous la douleur, l'obscurité et même jusqu'à la mort.

En contemplant Jésus sur la croix, encore aujourd'hui porté en dérision et dont on se moque volontiers publiquement (après tout nous avons évolué!!), nous voulons lui dire avec gratitude: "Ne descends pas de la croix Seigneur! Ne nous laisse pas seuls dans nos afflictions!" À quoi servirait un Dieu qui ne connaîtrait pas les souffrances humaines? En qui pourraient espérer les victimes innocentes de tant de guerres, de tant de violence? Où tant de femmes humiliées et abusées pourrait-elles trouver consolation? Et les malades actuels du COVID19 et les mourants qui bondent les soins intensifs partout dans le monde? Et les sans-abris, et les millions de migrants entassés dans les rues et les camps de fortune? Et tous les pauvres?

Non Seigneur, ne descends pas de la croix pour que tous les crucifiés du monde aient en Toi une raison de vivre et d'espérer!

[1] Adaptation d'une réflexion de José Antonio Pagola

À PROPOS

La paroisse de Notre-Dame-de-Beauport regroupe cinq communautés chrétiennes du secteur de Beauport et la communauté de Sainte-Brigitte-de-Laval.  Elle a été érigée en janvier 2017 par un décret diocésain.

INFORMATIONS

T. (418) 204-0510

C. info@notredamedebeauport.com

Bureau administratif:

3325, rue Loyola,

Québec (Qc), G1E 2S1

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE

© 2018 Fabrique Notre-Dame-de-Beauport. Conception site Web par Boxcom

2018-08-14-PNDB_logo_Icone2.png

PAROISSE

NOTRE-DAME-DE-BEAUPORT